DOSSIER ALLAITEMENT Tout ce qui me parait important pour un allaitement réussi!

Je pensais faire partie de cette petite catégorie de femmes dans l’impossibilité de nourrir leur bébé, je ne dirai pas pourquoi, je ne vais tout de même pas tout dévoiler… Certaines comprendront !

En 2013, pour l’arrivée d’Alice, ma deuxième poulette, je me suis documentée comme pas permis pour y arriver. Après 2 allaitements magiques (d’une durée d’1 an pour Alice et presque 2 ans pour Anaïs), je tenais à faire part de mon expérience.

Pour commencer, pendant la grossesse, aucun préparatif. Un petit conseil, procurez-vous un coussin d’allaitement bien confortable, il servira déjà en fin de grossesse quand le bidon est tellement gros qu’on ne sait plus dans quelle position dormir!

coussin allaitement

A la maternité le jour J, il est conseillé de mettre bébé au sein le plus vite possible après l’accouchement (dans les 2 heures mais si c’est de suite, c’est beaucoup mieux!).

Une chose importante : le poids de bébé les 2-3 jours qui suivent la naissance…                      La montée de lait ne se fait qu’au bout de 3 à 5 jours, laissons la nature faire son travail!     Au départ, Bébé boit du colostrum : c’est un liquide épais et jaunâtre, riche en sels minéraux, vitamines et protéines, et pauvre en graisse et en lactose. Le colostrum est aussi très riche en anticorps qui protègent le nouveau-né contre les infections. Le colostrum est produit en petites quantités : 2 à 20 ml par tétée les 3 premiers jours. Ces petits volumes sont toutefois suffisants pour couvrir les besoins de votre bébé.

La montée de lait prend un peu de temps, il est donc normal et NATUREL que bébé puisse perdre plus de poids qu’un bébé nourri au biberon. Les courbes de poids ne sont pas les mêmes pour l’un ou pour l’autre.                                                                                   Lors de mon premier allaitement, j’étais complètement catastrophée par la perte de poids d’Alice, par les inquiétudes que me transmettaient les puéricultrices et pédiatres… Nous avions accepté de lui donner un biberon de lait artificiel tellement nous étions paniqués ! Ce n’est pas la fin du monde me direz-vous sauf que cela n’est pas du tout nécessaire et surtout n’aide en rien la production de lait à se faire; bébé étant rassasié par le bibi, plus besoin de téter le sein… et cercle vicieux, pas de tétée, pas de stimulation du sein, pas de production de lait…                                                                                                   Mon mari avait acheté tout ce qui pouvait accélérer la montée de lait (tisanes, Ovomaltine…) et avait loué un tire lait à la pharmacie ! Alors que tout allait finalement bien, la montée de lait prend juste quelques jours…                                               Heureusement, pour Anaïs, avec un label maternité « Ami des bébés » et une Maman et un Papa déterminés à ne pas se laisser faire, tout s’est très bien passé !!

L’allaitement au quotidien 

Ce qui me parait nécessaire, c’est de se procurer quelques soutiens gorge d’allaitement, bien plus pratiques que nos sous-vêtements classiques…                                                              Choisissez les confortables, à votre taille une fois la montée de lait bien installée (ne les achetez donc pas avant) et jolis (pour se trouver agréable à regarder un minimum dans le miroir malgré le bidon tout mou et encore trop volumineux!!).                                          Pensez aux coussinets d’allaitement, afin d’éviter les fuites de lait… J’utilisais ceux de Dodie, ce sont ceux que je trouvais les plus discrets.

coussinnets allaitement

Pour ce qui est des vêtements d’allaitement, j’en ai eu quelques uns mais rien ne vaut un débardeur à bretelles avec un bon décolleté sous un pull. Vous levez le pull jusqu’au dessus du sein, vous descendez le débardeur sous le sein et ni vu ni connu, bébé mange. Les caches coeur sont aussi très pratiques mais moins faciles à trouver.

Ne vous posez pas trop de questions, l’allaitement maternel doit se faire à la demande.     Eh oui, bébé tètera parfois toutes les deux heures, parfois 5 fois par heure… Tout est normal! Dites-vous que le sein est votre meilleur allié pour nourrir, rassurer, consoler… Par exemple, quand le médecin vaccine votre loulou, il sera beaucoup plus rassuré et plus vite consolé en étant en train de téter.

L’allaitement vous promet des moments de tendresse incomparables. Des têtes à têtes avec votre bébé comme vous n’en aurez plus alors PROFITEZ !                                            Ecoutez-vous, faites vous confiance, vous avez la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour votre enfant.

Le bémol de l’allaitement (parce qu’il en faut un tout de même) est la fatigue que cela procure. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un bébé qui fait ses nuits de suite, vous connaitrez vite ce que « grosse fatigue » veut dire… Rassurez-vous, quelques petites astuces pourront vous reposer un minimum :

  • le lit cododo : le parfait allié de l’allaitement !                                                                  Pas besoin de sortir du lit quand bébé a faim la nuit. Il suffit de le prendre délicatement (afin de ne pas le sortir complètement de son sommeil) et de le mettre au sein. Oui car il est conseillé de ne pas attendre que bébé pleure pour le mettre au sein, il fera des petits bruits caractéristiques que vous reconnaitrez très vite…                                                                                                              Aussitôt la tétée terminée, vous le reposez dans son lit et vous vous rendormez aussi vite! De plus, il est conseillé de garder bébé près de soi jusqu’à ses 6 mois pour prévenir de la mort subite du nourrisson.                                                                                                 Cliquez pour lire un article à ce sujet !
  • REPOSEZ-VOUS en même temps que bébé la journée!                                                         Ceci est plus facile si vous n’avez pas d’autres petits bouts à la maison mais prenez tout de même soin de vous reposer !                                                                         Demandez à quelqu’un de votre entourage de s’occuper de vos plus grands enfants de temps en temps afin de dormir. Trop de fatigue nuit également à la production de lait…
  • Laissez le Papa gérer les loulous aussi, cela vous fera le plus grand bien ! Cela lui permettra de se retrouver en tête à tête à son tour avec bébé et vous pourrez en profiter pour dormir un peu (et non pas pour faire le ménage!!  D’ailleurs, ne culpabilisez pas de laisser le ménage un peu de côté depuis la naissance de bébé, nous sommes toutes passées par là !)

L’allaitement dure en général 3, 6 mois voire un an, deux ou plus encore pour d’autres.            Quand on voit tous les bienfaits qu’il procure à bébé, il serait dommage de le priver de tout ça!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s