Mon premier atelier Faber et Mazlich

Il y a quelques jours, je vous informais de mon impatience à débuter les ateliers Faber et Mazlich.

J’ai participé au tout premier ce matin. J’avais rendez-vous dans un cabinet médical où une psychologue anime les ateliers. Nous étions 4 participants. Ni trop, ni trop peu… Le nombre idéal pour participer et prendre part aux échanges.

Nous avons commencé par nous présenter chacun notre tour, nous avons expliqué les raisons pour lesquelles nous souhaitions participer à ces ateliers. Pour ma part, m’intéressant énormément aux pédagogies alternatives et à l’éducation positive, mon désir est de m’enrichir davantage dans mes démarches de « meilleure Maman », d’exploiter les différentes possibilités afin d’être plus à l’écoute des enfants et de savoir répondre à leurs sentiments et émotions.

Aujourd’hui, nous avons abordé la façon d’aider les enfants aux prises avec des sentiments pénibles. Pour cela, nous avons fait différents jeux de rôle en nous mettant soit dans la peau de l’adulte, soit dans la peau de l’enfant. Pour commencer, nous devions nous mettre à la place de l’adulte qui nie les sentiments puis ensuite, essayer de répondre autrement, avec de l’empathie.

Dans la peau de l’enfant, nous nous sommes rendus compte que certaines situations pouvaient vraiment laisser croire à l’enfant qu’il n’était pas écouté, pas compris. Prendre le temps d’arrêter ce que nous sommes en train de faire pour nous poser face à l’enfant, à sa hauteur, est déjà le début d’un meilleur dialogue. Ne pas rabaisser l’enfant et essayer de comprendre ce qui le rend triste, en colère ou même effrayé en mettant des mots tels que « J’ai l’impression que tu es triste » ou « Tu devais te sentir en colère »… aide l’enfant à se sentir compris dans ses émotions.

Ce premier atelier m’a déjà beaucoup appris et je suis ravie d’y participer ! Le fait de se mettre en situation aide beaucoup à comprendre comment nous pouvons finalement passer à côté d’un meilleur comportement face à notre enfant.

Le prochain atelier a exceptionnellement lieu dans trois semaines, normalement nous devons nous revoir tous les 15 jours mais l’un des participants avait un impératif. J’ai hâte!

Nous avons chacun reçu notre cahier de travail, c’est top, ça nous laissera une trace. Quand les ateliers seront terminés, nous pourrons toujours nous replonger dedans pour revoir ou corriger certaines choses…

Cet après midi, nous avons fait un tour à Cultura pour acheter le livre « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » afin d’enrichir cette formation.

La suite au prochain épisode…

livres-faber-et-mazlich.jpg

Publicités