La formation d’assistante maternelle

J’ai suivi mes premières 60 heures de formation au CREFO de Villeneuve d’Ascq, deux jours par semaine de 9h à 16h pendant cinq semaines.

J’ai également reçu une initiation aux gestes de secourisme pendant une journée entière, réalisée par la Protection Civile du Nord. Nous avons abordé la pratique sur la conduite à tenir en cas d’urgence chez l’enfant et le nourrisson concernant :

  • l’étouffement
  • l’hémorragie
  • la perte de connaissance
  • l’arrêt cardiaque
  • le malaise
  • les plaies et brûlures
  • les traumatismes

Une journée fort intéressante que je conseille à tous, assistant maternel ou non. Savoir comment réagir en cas d’urgence devrait être un diplôme obligatoire pour tous, selon moi. J’ai toujours eu la trouille de ne pas savoir comment réagir si l’une de mes filles s’étouffait, ou si un accident avait lieu devant moi… Je suis désormais plus confiante, même si j’espère ne jamais avoir besoin de mettre en pratique mes connaissances !

Revenons sur les 60 heures de formation. Un proche m’avait prévenu que je n’allais pas y apprendre grand chose, étant Maman de 3 enfants.

J’ai eu la chance d’avoir une formatrice motivante et surtout, en parfait accord avec mes valeurs d’éducation. Ces ateliers tournaient beaucoup autour de la bienveillance, et bien que ce sujet ne plaisait pas à tous, je me suis complètement régalée à l’écouter!

Nous avons abordé la pédagogie Montessori, elle m’avait même proposé d’amener du matériel mais cela n’intéressait pas les autres filles du groupe. Nous avons parlé de l’allaitement, du portage, bref j’ai vraiment pris plaisir à y aller chaque jour!

Cette formation a abordé les connaissances sur le développement et les besoins de l’enfant, c’est à dire :

  • l’hygiène
  • le confort
  • les rythmes
  • l’alimentation
  • la sécurité
  • le sommeil…

le projet d’accueil de l’enfant et de sa famille :

  • les droits et les devoirs de l’assistante maternelle
  • la préparation à l’accueil
  • le contrat
  • la communication parent-enfant-assistante maternelle

et enfin, le développement, l’épanouissement et la socialisation de l’enfant accueilli :

  • bientraitance
  • prevention de la maltraitance
  • les droits de l’enfant
  • l’autonomie
  • le jeu et l’éveil de l’enfant

A la suite de cette formation, j’ai reçu une attestation me permettant de justifier ma présence à ces 60 heures et me permettant de commencer mon nouveau métier d’assistante maternelle.

Ma nouvelle vie de « Nounou » allait commencer…

Publicités

Comment j’ai choisi de devenir assistante maternelle!

Depuis toute petite, j’aime m’occuper des tous petits. Ils me font craquer, je les trouve fascinants.

J’ai la chance d’avoir eu un petit frère quand j’avais 13 ans, alors j’ai pu le pouponner autant que je voulais, que du bonheur! (Si tu me lis, je t’embrasse!)

Puis je devenue Maman à 20 ans, par choix, je voulais être une jeune Maman, avoir une complicité particulière avec mon enfant. Dix et douze ans plus tard ont suivi mes deux poupinettes. J’ai profité d’un congé parental à mi-temps pour Alice puis complet pour Anaïs.

J’ai remis en question mon choix professionnel à ce moment là. J’étais secrétaire dans un laboratoire de prothèses auditives, un métier pas désagréable mais je n’étais pas épanouie dans mon travail.

Alors, avec mon mari, nous en avons discuté, nous avons pesé le pour et le contre, le fait que j’allais être plus présente pour les filles mais le fait que je peux ne pas avoir de salaire si je n’avais pas d’enfants accueillis… J’ai décidé de tenter l’expérience pendant mon congé parental.

Je n’avais rien à perdre, je disposais de deux ans pour demander l’agrément, passer ma formation et me lancer dans mon rôle de nounou! Ca me laissait le temps de voir s’il y avait de la demande près de chez moi, si ma maison et ma personnalité allaient plaire à mes futurs parents employeurs, s’ils allaient me faire confiance pour me confier leurs petits bouts. Alors j’ai tenté le coup!

En Février 2015, j’envoyais mon courrier au Pôle PMI Santé de la DTPAS de Lille. J’ai du participer à une réunion d’information sur le statut d’assistante maternelle le 17 Aout 2015 (soit 6 mois plus tard!! Je commençais à déprimer!) et à une réunion de sensibilisation au métier une semaine après. Enfin, suite à cette seconde réunion, je recevais le dossier officiel de demande d’agrément!!

Une quinzaine de jours plus tard, je le retournais, complété et accompagné des pièces administratives demandées.

J’ai été contactée peu de temps après par la puéricultrice de mon secteur pour que nous nous rencontrions à mon domicile. Quel stress!!! Je voulais que tout soit parfait (ou presque!), il y avait du boulot!

Je vous explique prochainement la visite de la puéricultrice dans un prochain article! A très vite!